adc_logo_neg

Contact

Agenceurs de Cuisines
10 rue de Pologne
67170 RIXHEIM

03 89 31 40 05

contact@agenceursdecuisines.fr

Suivez-nous

10 septembre 2021 by Admin_adc

Choisir le bon matériau pour son plan de travail

En cuisine, la plupart des tâches se déroulent sur le plan de travail. Ils se doivent donc d’être robustes pour supporter sans souffrir chaleur, liquides, graisse, huile, acides, chocs, voire un éventuel coup de couteau malencontreux. Leur surface à elle seule attire le regard ; leur mission architectonique consiste à créer un contraste saisissant entre meubles de cuisine et de l’espace à vivre.

Tendance minérale, métallique ou bois : des possibilités infinies

Le choix des matières résistantes pour la cuisine s’avère des plus vaste : inox haut-de-gamme pour la préparation et la cuisson, à l’instar des professionnels, ou surfaces extra-mates comme le Fenix, qui brille par son entretien facile et sa résistance. Il s’agit en effet d’un laminé hautement technologique, soumis à un nano-traitement en surface. Béton véritable marquant ou optique béton moins onéreuse, pierre naturelle ancestrale, comme le granit ou l’ardoise, aux nuances uniques, verre aux reflets mordorés ou ultra-brillant, céramique chic, quartz séduisant ou matières minérales pour une touche confortable, sans oublier le bois massif véritable ou les fascinants décors en bois, dits imitations… Les possibilités sont quasiment infinies.

Choisir le bon matériau pour son plan de travail

Praticité, esthétique, budget : déterminer ce qui vous correspond

Choisir le bon matériau pour son plan de travail

Il n’est pas facile de faire un choix dans cette multitude de matériaux et de décors, plus impressionnants les uns que les autres par leurs propriétés et leur rôle esthétique. Et puis, il y a aussi la question du budget. Pour les planifications personnelles, sur mesure, agenceur de cuisines, architecte et designer se chargent de vous guider dans cette jungle, d’autant que le plan de travail joue un rôle déterminant dans l’aspect visuel de la cuisine vu la surface qu’il occupe. Il convient notamment de trancher sur les questions de teinte et d’épaisseur : certains acheteurs privilégient un plan mince, filigrane, alors que d’autres préfèrent un look plus acéré, sachant qu’il est également possible de combiner les deux – jusqu’aux arêtes de plans de travail, par exemple, en association décorative ou tout en contraste.

Résistance et entretien des plans de travail

Aujourd’hui, les plans de travail se plient tous aux mêmes codes : esthétisme, facilité d’entretien et résistance sont de mise. Des surfaces lisses, non-poreuses, très robustes et spécialement vitrifiées garantissent un environnement hygiénique et exempt de traces de doigts, résistant à l’abrasion, comme l’inox ou les matières high-tech aux couches supérieures ultra-résistantes. Si, malgré tout, un malheur se produisait, il est souvent possible de masquer soi-même les imperfections, les taches ainsi que les égratignures. Et si rien n’y fait, votre spécialiste se fera un plaisir d’éliminer le défaut.

Choisir le bon matériau pour son plan de travail